first_imgMicrosoft publie de nombreux correctifsC’est devenu une coutume. Le deuxième mardi de chaque mois, Microsoft publie les correctifs visant à réparer les erreurs de ses logiciels. Le patch Tuesday du mois de février est particulièrement chargé.Pas moins de treize correctifs pour vingt-six erreurs. Le mois de février est chargé pour Microsoft qui vient de publier, comme à son habitude en ce deuxième mardi du mois, les éléments nécessaires à la correction des failles repérées sur ses programmes. À lire aussiLe World Wide Web a 30 ans : devons-nous nous inquiéter de son évolution ?La première correction concerne DirectShow, qui souffre d’une faille critique touchant toutes les versions de Windows grâce à un fichier .avi piégé. Une autre rend inexploitable quatre failles liées au protocole TCP-IP au sein de Windows : “La plus grave de ces vulnérabilités pourrait permettre l’exécution de code à distance si des paquets spécialement conçus étaient envoyés à un ordinateur sur lequel IPv6 est activé”, souligne Microsoft. ActiveX est aussi concernée par ces corrections puisque selon les versions de Windows, les failles, exploitables via une page Internet Explorer, vont de critiques à modérées. Pour le reste, des erreurs de moindre importance touchent Office ou Paint. Si leur ordinateur n’est pas équipé de Windows update live, les utilisateurs devront faire ces mises à jour manuellement.Le 10 février 2010 à 15:45 • Emmanuel Perrinlast_img read more

Read More